TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

9ème édition des sacs jaunes, le tri sélectif, un “cheval de bataille” !

9ème collecte hippomobile des sacs jaunes, le tri fonctionne à Bourg-en-Bresse (Bourg-en-Bresse, Ain 01)

Campagne de sensibilisation au tri sélectif des habitants et commerçants de l’hypercentre de Bourg-en-Bresse ou vraie démarche verte ? La Communauté d’Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse a choisi de fonctionner avec une collecte hippomobile plusieurs mois dans l’année depuis 2012. Et c’est ainsi qu’Henri Josserand parcourt les rues du centre-ville avec l’un de ses chevaux pendant le mois de décembre, pour 3 collectes de sacs jaunes (déchets recyclables).

Bourg-en-Bresse est une cité au passé généreux qui a su conserver un patrimoine original témoignant de ses évolutions successives. Ancienne place forte gallo-romaine, elle fut rattachée à la Savoie au cours du Moyen-Âge avant de devenir française au XVIe siècle. La Ville regorge de bâtiments anciens, souvenirs de ce passé glorieux : les maisons à pans de bois médiévales, les hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, dont l’hôtel Marron de Meillonnas, l’église Notre-Dame… Son monument le plus illustre, chef-d’œuvre du gothique flamboyant, étant le Monastère royal de Brou, fondé par la duchesse de Savoie, Marguerite d’Autriche (XVIe siècle). La population burgienne progresse sous l’impulsion de nombreux projets immobiliers. Bourg-en-Bresse compte 43 000 habitants au dernier recensement de la population (INSEE 2007) et un territoire d’une superficie de 2 400 hectares. La Ville s’inscrit désormais dans une démarche de développement durable. Environnement, ressources naturelles et qualité de vie orientent ses choix d’évolution.

Il est 8h30, Tina la jument percheronne est prête pour le départ. Elle est attelée à un véhicule hippomobile avec une benne amovible (hippobenne), permettant le stockage des sacs durant la tournée. Pendant 2 à 3 heures, selon la densité de sacs à collecter, elle va arpenter les rues de l’hypercentre. Il lui faudra revenir plusieurs fois au camion-benne stationné vers la Cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation pour qu’un rippeur transvase les sacs de l’hippobenne à la benne du camion. Les habitants et commerçants situés sur le circuit participent activement à cette action. La Communauté d’agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse précise dans la diffusion d’informations concernant les différentes collectes que : “Les bacs ou sacs doivent être présentés sur la voie publique la veille de la collecte après 20h ou le jour même avant 5h.” Et lorsque Tina, Henri et le rippeur arrivent en ville, les sacs sont bien là et plusieurs “bennes” hippomobiles seront nécessaires à la collecte.

Les sacs jaunes, ce sont ceux qui contiennent les déchets recyclables : papiers, cartons, emballages métalliques, bouteilles et flacons plastiques, briques alimentaires… et le tri sélectif c’est un “cheval de bataille” pour la Communauté d’Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse, qui multiplie les opérations séduction et apprentissages auprès de ses administrés.

Les rues et les ruelles sont parcourues au rythme de Tina, et les automobilistes, camions ou bus, patientent calmement derrière le véhicule hippomobile. Amusés pour certains, curieux pour d’autres, il n’y a jamais un mot agressif ou un coup de klaxon réprobateur. La calèche évolue aussi dans les zones piétonnes, et là les gens s’arrêtent, regardent, sourient… certains au téléphone racontent même qu’un cheval se trouve devant eux, en plein centre de Bourg-en-Bresse !

Chemin faisant, le rippeur récupère les sacs, et Henri Josserand, le meneur, salue les passants, échange quelques mots ou avance une plaisanterie selon le moment. Pour Henri, c’est important la politesse, la gentillesse et l’amabilité envers les personnes qu’il croise pendant les collectes ou lors de tous les évènements auxquels il participe. Ces échanges chaleureux confortent chaque année le rippeur à venir donner un “coup de main” pour les opérations de collectes. Le travail n’est pas le même qu’une tournée en camion, et c’est le contact avec le cheval, l’accueil des riverains et l’intérêt écologique qui motivent quelques employés à participer.

Plus de 3 tonnes de déchets auront ainsi été ramassés cette année en décembre (2020). Une fois la collecte terminée, les sacs jaunes seront transportés au centre de tri de Lons-le-Saunier dans le Jura (39), pour y être triés puis vendus à des recycleurs. Depuis 2012, Henri et sa jument ont un contrat de 3 collectes avant les fêtes. Une opération convaincante par ses résultats, en nette augmentation cette année avec 600KG de plus que l’année dernière sur l’ensemble des collectes. Le phénomène s’explique peut-être par la modification du rythme de vie des habitants souvent en télétravail pour cause de Covid-19, ces derniers sont plus présents chez eux, augmentant certes la quantité de déchets mais surtout montrant combien les habitants sont respectueux de l’environnement et contribuent au développement durable de leur cité.

Le cheval en ville utilisé pour les collectes (sacs jaunes, sapins, arrosage, etc…) c’est “un vecteur de communication indéniable et un bon moyen de faire passer les messages” d’après les autorités de la ville, et c’est aussi “une animation supplémentaire dans l’hypercentre en période de fêtes”.

Un autre avantage non négligeable de la collecte hippomobile, c’est que le camion benne circule moins dans le centre-ville, limitant ainsi les émissions de CO2 de la zone.

Et c’est aussi dans cette optique de sensibilisation que les sapins seront eux aussi collectés en traction animale au mois de janvier. Henri et Tina seront au rendez-vous pour rallier les points de collecte et récupérer les sapins en vue de leur compostage.

 

Les sacs jaunes en détails :

PAPIERS

CARTONS

EMBALLAGES MÉTALLIQUES

BOUTEILLES ET FLACONS PLASTIQUES

BRIQUES ALIMENTAIRES

 

Evolution des collectes hippomobiles dans l’hyper-centre :

2012 : 3T 460

2013 : 3T 660

2014 : 2T 320

2015 : 2T 100

2016 : 3T 720

2017 : 2T 380

2018 : 2T 240

2019 : 2T 450

2020 : 3T 060

 

Sources :

Ville de Bourg-en-Bresse

Communauté d’Agglomérations du Bassin de Bourg-en-Bresse

 

Contacts :

Henri Josserand / Les Attelages Dompierrois

01240 Dompierre-sur-Veyle

06 32 68 36 66

lesattelagesdompierrois@yahoo.fr

 

Communauté d’Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse

www.grandbourg.fr

 

PHOTOS ET TEXTE : Aurore LEGAY

9ème édition des sacs jaunes, le tri sélectif, un “cheval de bataille” ! – Sabots Magazine #101

Comments are closed.