TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

Dossier Randonner en attelage en Isère – partie 1

Isère Cheval Vert : mettez du cheval dans votre vie ! (Isère 38)

Si certain(e)s connaissent “La Jument Verte” le roman de Marcel Aymé, le film de Claude Autant-Lara, le tableau du peintre Murdoire ou l’Aire de repos sur l’A39, on est amenés à se demander pourquoi l’Isère a un “Cheval Vert” ?

Et la question revient souvent ! Mais c’est vrai ça, pourquoi “Isère Cheval Vert” et pas “l’Isère à cheval” ?

C’est au président fondateur qu’il faut poser la question ! Il vous racontera comment, autour d’un verre de rosé bien frais, ils avaient réfléchi au nom à donner à cette nouvelle association. Ils voulaient quelque chose qui fasse écho à la nature, parce que c’est ça qui les faisait rêver, les randonnées à cheval en pleine nature, alors tranquillement, la référence au “vert” s’est invitée dans la conversation. Voilà, “Isère Cheval Vert” était née !

Et 30 ans plus tard, l’association est toujours là, avec toujours la même passion et le même enthousiasme à faire découvrir les plus beaux chemins aux cavaliers et aux meneurs.

Isère Cheval Vert c’est donc une association dont le rôle principal est de proposer des itinéraires et des gîtes équestres aux cavaliers et aux meneurs.

Mais ce n’est pas que cela, car l’association a bien grandi en 30 ans !

Aujourd’hui, l’Association Isère Cheval Vert, “facilitateur d’expériences équestres”, est présente sur les chemins, mais aussi en ville, en forêt, dans l’agriculture… auprès de tous, enfants, ados, adultes, personnes âgées, valides ou en situation de handicap, dans le cadre des loisirs, du sport, de la thérapie, de l’éducation.

Parmi les missions de l’association, celle de promouvoir le tourisme équestre. Nombre de chemins ont été ouverts ou ré-ouverts grâce à leur persévérance et leur volonté de valoriser la région en permettant aux cavaliers et aux meneurs de randonner en sécurité. Ils ont ainsi contribué à faire installer des barres d’attaches dans les lieux de pauses ou de restauration, de prévoir des accès à des points d’eau éventuels (tout a été étudié pour le bien-être des équidés et des humains), de recenser les chemins et les rendre accessibles. C’est ainsi que sont nées les boucles de territoire :

– les chemins de Mandrin,

– Vercors, l’émotion sur un plateau,

– Trièves, au pied du Mont Aiguille,

– Caval’en Dauphiné,

– Caval’en CAPI,

– Oisans,

– Matheysine, terre d’alpages.

Ces nombreuses boucles peuvent se faire individuellement mais aussi dans la continuité, une belle façon de découvrir ce département riche en paysages et avec une thématique patrimoniale assez forte. Zones bucoliques, campagne, montagne, pierres et châteaux composent ce département alpin aux milles configurations.

Tout au long de l’année, Isère Cheval Vert veille ainsi à la qualité des itinéraires et s’assure de l’accueil des randonneurs dans les gîtes équestres.

Isère Cheval Vert fait ainsi la promotion du tourisme équestre, créée des liens et anime son réseau équestre (centres, gîtes, prestataires en attelage, pensions, loueurs d’ânes, meneurs ou cavaliers), accompagne la filière équestre en matière de développement, et favorise les échanges et la cohabitation dans la nature.

Forts de leurs connaissances du terrain et de leur implantation sur le territoire, Isère Cheval Vert a participé à la mise en place de “La Route Napoléon à Cheval” (1er grand itinéraire labellisé par le CNTE en 2015), « Vivre le paysage en attelage » un projet à destination du public scolaire, co-construit avec la direction de la Jeunesse et des Sports et le CAUE, la mise en place de circuits d’attelage adaptés aux personnes en situation de handicap et l’acquisition de calèches accessible aux personnes à mobilité réduite, l’organisation de journées d’échanges professionnels ou de découverte sur le thème du cheval et du handicap…

L’association édite aussi des cartoguides équestres, et de nombreuses informations sont à retrouver sur le site, tant sur les parcours que sur les lieux d’accueil.

Alors, êtes-vous prêts à mettre du cheval dans votre vie en Isère ?

Les Boucles de Territoire :

Les chemins de Mandrin (attelages et cavaliers)

La forêt de Chambaran vous connaissez ? … Et si l’on vous parle de Louis Mandrin le justicier ? L’homme qui luttait contre les collecteurs d’impôts, le robin des bois de l’Isère ! La forêt de Chambaran refuge de ce célèbre contrebandier multiplie les étangs et les lacs. Ses larges sentiers permettent de s’approcher au plus près de la faune sauvage et invitent à la découverte d’un patrimoine culturel surprenant : la Statue de la liberté à Roybon, l’Abbaye de Saint-Antoine l’Abbaye, le Château de Bressieux, la Côte Saint André, terre natale de Berlioz, grand compositeur de musique romantique du 19ème siècle. Les chemins de Mandrin : des sentiers de randonnée faciles pour une immersion dans un écrin de verdure ! Notre coup de coeur : l’accueil dans les maisons d’hôtes, chez Claude, Marie, Dominique et Patrick, Pascale et Christophe…Ils sont cavaliers, ils vous conseillent sur les itinéraires et vous donnent les bons plans ! Accueil des cavaliers et des attelages. – Étapes d’environ 25 km

Vercors, l’émotion sur un plateau

Le Vercors, on ne le présente plus… destination équestre renommée ! Ce qu’on préfère, évidemment, ce sont les grands espaces qu’offrent les alpages ! Vous serez accueillis dans des maisons typiques du plateau ou des refuges où vous pourrez déguster Bleu du Vercors, ravioles du Royans, raclette au feu de bois… La découverte de ces lieux historiques et préservés est un must pour tout cavalier randonneur amoureux de la montagne !

Trièves, au pied du Mont Aiguille

Dans ces terres bucoliques et contrastées, les Alpes et la Provence se côtoient. Vous cheminerez sous le regard du célèbre Mont-Aiguille, tour de calcaire emblématique de la chaîne du Vercors et face au Dévoluy, chaîne de montagne qui marque la frontière avec les Hautes-Alpes. Le Trièves est le berceau du tourisme équestre en Isère, les chemins sont bons mais avec quelques cailloux tout de même ! La plupart des hébergeurs sont cavaliers voire guides ou accompagnateurs de tourisme équestre, ils sauront vous donner de bons conseils pour vos étapes. Ce circuit a toujours séduit les cavaliers amoureux de montagne et de campagne préservée. Etapes de 20 à 30 km pour aller d’un hébergement à un autre. Randonnée de 5 jours en itinérance avec demi-pension.

Caval’en Dauphiné (attelages et cavaliers)

Avez-vous vu l’émission « Des racines et des ailes » intitulée « Sur les chemins du Dauphiné » ? Avez-vous vu cet attelage parti à la découverte des châteaux ? Hé bien, vous aussi, vous pouvez aller les voir, ces châteaux, à cheval ou en attelage ! Des barres d’attache ont été installées à leurs abords pour vous permettre de prendre le temps de visiter les jardins ou l’intérieur, d’admirer les fontaines, les bassins, les toitures aux tuiles vernissées… Pupetières, Vallin, Vireu, Vaulserre, il en faudrait du temps pour vous parler de chacun d’eux ! Les châteaux du Dauphiné c’est autant de petites merveilles à découvrir que de journées de randonnées ; ce circuit permettra une découverte des châteaux mais aussi de faire des pauses gourmandes dans les bistrots de pays ou restaurants, spécialement équipés pour accueillir les chevaux. – Étapes d’environ 25 km

Caval’en CAPI (attelages et cavaliers)

Vous la connaissez l’autoroute au sud de Lyon qui passe par l’Isle d’Abeau, la Verpillère, Bourgoin-Jallieu ? Savez-vous que si vous passez le péage, vous découvrirez une campagne pleine de jolis chemins, d’espaces naturels sensibles et protégés, des sous-bois bucoliques, des maisons de maîtres ? Et non, vous le ne saviez pas, il faut tout vous apprendre !!! Savez-vous aussi que Jean-Jacques Rousseau a séjourné ici, à Maubec, à la ferme Montquin ? Il y a écrit la dernière partie des “Confessions”. La Capi, c’est un endroit à découvrir le temps d’un week-end, en chambres d’hôtes ou en bivouac ! Et pas n’importe quel bivouac, des bivouacs “relais cyné”, cabanes de chasse dont les abords ont été aménagés pour accueillir les chevaux. – Etapes d’environ 25 km.

Oisans

De l’Oisans on connaît les stations de ski de l’Alpe d’Huez et des 2 Alpes, les cols mythiques que grimpent régulièrement les cyclistes du Tour de France mais on peut aussi y randonner à cheval. Deux hébergements vous accueillent dans la plaine du Bourg, ici le chemin évolue tranquillement le long du torrent La Romanche. Mais quitte à aller dans l’Oisans, autant profiter des montagnes, alors montez donc faire un tour sur le plateau d’Emparis, vous y croiserez peut-être Laurent et ses mérens !

Matheysine, terre d’alpages (attelages et cavaliers)

La Matheysine, ça ne vous dit rien ? Et pourtant c’est l’endroit rêvé pour se balader à cheval. Ici, point de station, de la nature, de la nature et de la nature ! Aux portes du Parc National des Écrins, découvrez les lacs de Laffrey et du Sautet, les alpages du Sénépy, du Grand Serre, du Beaumont, etc… Des alpages partout, avec des marmottes, des troupeaux, le vol des vautours, les fleurs au printemps, les orchidées sauvages…et puis de l’eau, en veux-tu en voilà, pour faire boire les chevaux, ici ou là ! Ce qu’il ne faut pas rater en venant ici : son selfie avec Napoléon sur la Prairie de la Rencontre à Laffrey, sa visite du musée La Mine Image à La Motte d’Aveillans, la balade vers la Pierre Percée, une des 7 merveilles du Dauphiné, son galop sur l’alpage entre le col Nodry et le col de Lière, la déambulation dans les ruelles de Corps et la dégustation d’une petite liqueur dont vous me donnerez des nouvelles, La Salettina ! Et puis, ce n’est pas tout mais je ne vais pas tout vous dire non plus ! C’est aussi ici que nous vous donnons rendez-vous depuis 10 ans, au sanctuaire Notre Dame de La Salette pour faire bénir vos chevaux lors des Cavalcades Pèlerines. – Etapes de 15 à 30 km, de nombreux hébergements équestres sur ce circuit.

Sources :

Isère Cheval Vert

Isère Cheval Vert est soutenu par : Département de l’Isère, CDE, CDTE de l’Isère, Agence Nationale du Sport, Communauté de Communes des Vals du Dauphiné et la CAPI (Communauté d’Agglo Porte de l’Isère).

 

Contact :

Isère Cheval Vert

1 Rue Pierre et Marie Curie

38220 Vizille

www.isere-cheval-vert.com

marienoelle@isere-cheval-vert.com

 

PHOTOS ET TEXTE : Aurore LEGAY

Dossier Randonner en attelage en Isère – Attelages Magazine #131

Comments are closed.