TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

Le traditionnel concours comtois se met au vert

A La Roche-sur-Foron, le traditionnel concours Comtois se met au vert ! (La Roche-sur-Foron, Haute-Savoie 74)

Délocalisé suite à des complications tant administratives que sanitaires, et après un an d’absence (Covid-19), le concours annuel de chevaux de trait comtois a eu lieu sur la commune, non plus au centre de la ville de La Roche-sur-Foron en Haute-Savoie, mais chez le Président du Syndicat d’Elevage Hippique La Roche sur Foron, à 8 kilomètres environ. En pleine nature, les passionnés de chevaux et de la race comtoise ont su trouver le chemin pour encourager et soutenir les éleveurs.

Situé à plus de 800m d’altitude, l’élevage Menoud a accueilli le concours durant la journée du 11 juillet dernier. 35 chevaux inscrits, 1 seul manquant le rendez-vous, les autres ont fièrement représenté leur race devant des juges impliqués et motivés.

Un ring a été mis en place pour accueillir le concours modèle et allures pour les 1 an, 2 ans, 3 ans, les femelles suitées et non-suitées. A proximité, c’est un espace spécifique qui a été préparé pour accueillir les tests de caractérisation TTS (Tests de Tempéraments Simplifiés) pour les poulains de 1 an, en complément du modèle et allures.

Ces tests font partie du PEJET mis en place par la SFET. Le PEJET se compose de trois paliers de tests, de niveaux (niveau élémentaire, apprentissage, confirmé) correspondant à l’âge de l’animal, dans une démarche éducative au regard de ses attitudes comportementales, et progressive dans ses capacités d’apprentissage.

Il accompagne le développement physique et mental correspondant à l’âge de l’équidé dans le respect, de sa croissance, de son développement et de son bien-être. Le niveau élémentaire 1 et 2 ans s’applique à tous les animaux relevant de la SFET. Il est destiné à mettre en évidence le comportement, les qualités physiques et psychiques, il est non contraignant. En référence à l’histoire équestre lointaine ou contemporaine, il peut être considéré comme de “la bonne éducation ” voire de nos jours à un “pré -débourrage” (source Règlement spécifique PEJET 2021).

A La Roche-sur-Foron, les poulains de 1 an participaient à un mini parcours de 6 ateliers. Ces ateliers permettant d’établir une notation en fonction de leurs réactions, les poulains ont pu découvrir que l’on pouvait notamment approcher une toise de leur encolure (sans mesure réelle), que certains étaient plus sensibles que d’autres aux tests cutanés, que l’on pouvait marcher sur une bâche ou contourner un objet inconnu. L’ouverture du parapluie est souvent le test suscitant des réactions plus variées chez ces poulains : de l’absence de réaction à la fuite. Et pour finir, une mise en paddock individuelle, permettant d’analyser le comportement du poulain et sa gestion de ce micro isolement en liberté surveillée.

Pas de stress chez ces 1 an, la génération 2020 est prometteuse.

Côté modèle et allures, les comtois(es) ont assuré aussi. 27 équidés (poulains, pouliches et juments) sont qualifiés pour le concours régional le 22 août à Quincié-en-Beaujolais (69).

 

Résultats

Prix championnat jeune : Hervé Carrier avec Kalposie des Favieres.

Prix championnat vieille : Mélodie Menoud avec Bernache.

1 an : Kalposie des Favieres, Kiara de la Taillaz, Kaline des Toeyes et Kenya du Var. 2 ans : Joy de la Verchere et Jessy de la Grange.

3 ans : Iris de Cercier

Suitées jeunes : Festive du Gourg, Gentiane de Prêle, Eglantine de Lavillat, Fleur de molpre et Halaya de Paradis.

Suitées vieilles : Bernache, Dune de Lery, Tyrolienne, Cerise du mont.

Non Suitées jeunes : Heidi de la Grange, Haïti de Margolliet, Elga du Petit Bois, Gazelle de Lavillat, Diorella, Hysope de Prêle.

Non Suitées vieilles : Albine d’Etalans, Athena des Fauvettes, Alicante des Chasots, Bouton d’or.

 

Contact :

Syndicat d’Elevage Hippique La Roche sur Foron

menouda@wanadoo.fr

 

PHOTOS et TEXTE : Aurore LEGAY

Le traditionnel concours comtois se met au vert – Sabots Magazine #104

Comments are closed.