TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

Jean Michel Olive, le français volant !

Le français volant ! (L’Albenc, 38)

Meneur d’attelage à 1 cheval au niveau international, membre de l’équipe de France et champion du monde de marathon en 2018 et en 2020, Jean Michel Olive maintient sa suprématie en remportant le marathon du concours CAI 3* de Selestat (67) au mois d’août dernier.

L’isérois survole les épreuves de marathon, ce qui lui a d’ailleurs valu son surnom de “français volant” attribué par les hollandais lors d’un championnat du monde. Avec Sinnamari, son selle français, fort de leur complicité, ils dominent dans cette catégorie qu’ils affectionnent tous les 2.

Né en 1979, Jean Michel a grandi avec les chevaux, c’est son univers depuis toujours. Ses parents ayant un élevage de Fjords et pratiquant l’attelage, il ne se voyait pourtant pas en faire son métier. Il avait beau jouer plutôt au cowboy en culottes courtes, très vite, il revient aux méthodes classiques et passe ses galops. Il se perfectionne en dressage et en CSO, avant que l’attelage ne prenne le dessus. Il participe à ses premiers concours en attelage poney en 1996 et devient vice-champion de France, victoire qui contribue à augmenter d’autant plus sa motivation pour cette activité. Et les résultats se maintiennent entre 1996 et 2001, il est plusieurs fois champion de France ou vice-champion de France.

De 2008 à 2010, avec son cheval Idéal, ils participent à des concours internationaux. En catégorie poney, il n’avait pas pu accéder au haut niveau (à ce moment-là il n’y avait pas de championnats). Très forts en marathon, avec Idéal, il retrouve confiance dans son menage et progresse encore.

En 2015, c’est avec Sinnamari, son selle français, qu’il est repéré pour participer aux stages fédéraux à Lamotte-Beuvron.

Il participe à ses premiers concours internationaux en 2016. Il intègre l’Equipe de France et il est sélectionné pour les championnats du monde en Autriche. Il devient champion de France en attelage à 1 cheval cette même année.

2017 le voit sacré vice-champion de France, et en 2018, en équipe de France, il gagne le marathon des championnats du monde aux Pays-Bas. Ils récoltent la médaille d’argent par équipe !

Et 2020, il gagne le marathon des championnats du monde à Pau, en France. L’Equipe de France remporte la médaille d’argent par équipe une nouvelle fois.

Pas facile dans la situation actuelle de crise sanitaire (2020-2021) de fonctionner normalement. Les confinements et les différentes mesures ont modifié le quotidien de tous et notamment des athlètes. S’adapter, se ré-adapter, quelle que soit la situation, c’est un mot bien connu des gens de chevaux. Deux confinements, une épidémie de rhino, Sinna blessé, s’il a eu du temps disponible, Jean Michel n’a pas pu travailler son cheval et il a dû changer plusieurs fois son fonctionnement. Entre arrêt complet des activités sur la première période, stages intensifs d’élèves venus se confiner aux écuries à la 2ème période et stages modifiés voire annulés ou déplacés pendant l’épisode de rhino, il lui a fallu moduler son emploi du temps… et s’adapter. Puis les entrainements ont pu reprendre, avec des sorties en extérieur en terrain varié et beaucoup de travail au pas pour Sinna pour le maintenir en forme et des entrainements plus nombreux en extérieur et en carrière pour le cheval de remplacement (indispensable quand on fait partie de l’Equipe de France).

Aujourd’hui, Jean Michel axe son travail préparatoire sur le maintien physique de ses chevaux, du travail en carrière avec des enchaînements, des reprises de dressage, et il travaille sur les problèmes à régler selon comment ils ont pu se présenter en concours ou au quotidien. Il affine les exercices spécifiques en fonction des besoins de chaque cheval. Il cherche aussi à former la relève de Sinnamari, celle qui lui permettra d’assurer une belle retraite à son champion et de continuer à “voler” sur les parcours.

Formateur, il accueille des élèves pour des formations et stages dans ses écuries. Il se déplace aussi pour faire travailler ses élèves un peu partout en région Rhône-Alpes principalement. Il axe son travail sur les équidés en attelage, du débourrage au perfectionnement pour la compétition. Si ses journées sont bien remplies, le meneur fait le choix de prendre aussi son temps, avec ses chevaux comme avec ses élèves, ou dans sa vie personnelle en précisant qu’il faut “profiter de l’instant, ne pas être toujours en mouvement, c’est essentiel pour conserver son équilibre”.

Et pour rester serein, calme et en communion avec son cheval, le duo français n’est pas seul ! En attelage, un équipage c’est trois éléments : un cheval (ou plusieurs chevaux), un meneur et un groom. Ou deux grooms. Jean Michel Olive évolue avec Gwenaëlle Kerhoas pour les épreuves de dressage et de maniabilité. C’est elle qui s’occupe du cheval en concours, qui le prépare, le chouchoute et surtout le surveille depuis 2018. Et c’est Claude Lemonde qui fait le singe en marathon depuis 2009. Un quatuor de choc qui assure !

Intégré en Equipe de France, Jean Michel l’est aussi avec Atel-Compétition. Son matériel (spider et marathon) est fabriqué par la société Atel, et c’est tout naturellement, et parce que leur démarche lui convient et lui apporte beaucoup, qu’il s’est rapproché d’Atel-Compétition. Complémentaire à son équipe (vétérinaire, maréchal, grooms), Atel-Compétition lui permet de franchir un palier supplémentaire, lui apportant l’expérience des compétiteurs et du travail, avec des valeurs qui se rapprochent des siennes. Un appui supplémentaire pour préparer encore mieux les prochaines échéances, être mieux armé niveau technique et humain.

S’il n’a pas pu fêter la victoire (Champion du monde de marathon 2020), les entrainements ont repris rapidement pour les prochains concours. Jean Michel est zen, “il n’y a que la vérité du terrain pour voir l’évolution” avance-t-il d’un air serein.

En attendant les Championnats du Monde 2022 qui auront lieu en France, au Haras du Pin, l’équipe est prête pour le Championnat de France d’Attelage à Saint-Lô du 08 au 10 Octobre prochains !

 

Contact :

Les Ecuries de Pierre Brune – Jean Michel Olive

ecuriespb@yahoo.fr

 

PHOTOS et TEXTE : Aurore LEGAY

Jean Michel Olive, le français volant – Attelages Magazine #136

Comments are closed.