TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

A la découverte des Espaces Naturels Sensibles

A la découverte des Espaces Naturels Sensibles (ENS) de l’Isère en attelage (Saint-Laurent-du-Pont 38)

“En Isère, 17 ENS (Espaces Naturels Sensibles) départementaux et 124 ENS locaux participent à la protection de la biodiversité. Les Espaces Naturels Sensibles de l’Isère composent un remarquable conservatoire de la diversité naturelle locale lié à l’altitude, la présence d’un cours d’eau, d’un sol calcaire, d’une forêt ou autres éléments majeurs pour une faune et une flore spécifiques. Une mosaïque à préserver, à valoriser, à développer.” Et afin de rendre accessibles ces espaces au plus grand nombre et notamment aux personnes à mobilité réduite, le département finance des prestations en calèches via un partenariat avec Isère Cheval Vert.

Ce partenariat a été mis en place en 2019 pour 2 sorties. Reconduit en 2020 pour 3 sorties, celles-ci ont été annulées pour cause de Covid-19. Le partenariat est relancé cette année, avec 5 dates prévues de début juin à fin septembre. Organisée par le service environnement du Département de l’Isère, la campagne annuelle de sensibilisation à la nature a été lancée le 20 mai dernier en présence du Président du département : Jean-Pierre Barbier. Des élus, techniciens, journalistes et animateurs nature ont ainsi découvert (ou redécouvert) l’attelage avec les calèches d’Isère Cheval Vert. Le programme de l’après-midi entrainait les visiteurs à la Tourbière de l’Herretang (Saint-Laurent-du-Pont), sur le sentier de découverte pour une visite de sensibilisation et d’observation à pieds : “de nombreuses plantes protégées cohabitent dans cette zone marécageuse, dont la fougère des marais, et même des plantes carnivores.” Les visiteurs s’installaient ensuite dans les attelages pour rejoindre le site de la Tuilerie de Saint-Joseph de Rivière* (le site a été rénové et ouvert au public) pour une découverte des anciens fours et de l’histoire des lieux. A cette occasion, les élus ont remercié les actions menées sur le département et réitéré leurs engagements pour l’environnement et le bien-être de leurs concitoyens.  Le retour se faisait en attelage jusqu’au site de départ.

Les calèches de Denis Beaumelle (Attelages de la Bièvre) et François Cottaz (Le loisir est dans le pré) ont ainsi transporté une vingtaine de personnes sur ce parcours, ravies de cette solution de mobilité douce. La saison ainsi lancée, les futures journées découvertes en attelage seront attendues. Le nombre de personnes transportées peut varier selon le lieu et le type de journées. Il peut y avoir une dizaine de personnes si la prestation a été réservée à un groupe (EHPAD, IME, …) et jusqu’à 60-100 personnes sur des fêtes plus “grand public” avec plusieurs rotations organisées sur la journée. Lors de ces visites des Espaces Sensibles Naturels, des animateurs sont présents sur les sites. Ils participent activement aux journées, accueillent, renseignent, enseignent… montant dans les calèches pour commenter et expliquer, transmettre leur savoir et surtout partager !

Le service environnement du Département de l’Isère a officiellement lancé la campagne annuelle de sensibilisation à la nature pour mieux l’observer, la connaître, la préserver.

Les dates pour découvrir les Espaces Naturels de l’Isère en calèche :

– Dimanche 6 juin au Méandre des Oves (Fête Via Rhôna)

– Dimanche 18 juillet à l’Etang de Lemps

– Samedi 21 août à l’Etang de Fallavier

– Dimanche 29 août au Marais de la Véronnière

– Dimanche 26 septembre au Bois de la Batie (Vergers en Fête)

 

“L’objectif annoncé du Président du département, Jean-Pierre Barbier, est de rendre ces Espaces Naturels Sensibles accessibles au plus grand nombre. Les calèches rendent cela possible pour les personnes en fauteuil ou à mobilité réduite” indique Marie-Noëlle Ode (Isère Cheval Vert). Le département communique beaucoup sur ces visites en attelage, il est relayé par les Offices de Tourisme de l’Isère. Ce sont eux qui gèrent les inscriptions pour les personnes souhaitant bénéficier de cette mobilité douce. Une belle alternative pour renouer avec la nature grâce aux calèches et aux chevaux.

 

* “1830. A l’époque les principales ressources de la commune proviennent de l’extraction de la tourbe dans les marais de l’Herretang comme matériau de chauffage et de l’argile pour la fabrication de tuiles et de briques, du tissage du chanvre et de la soie, de la fabrication de gants, de la coupe du bois et de l’agriculture.”

Un espace naturel sensible (ENS) est un espace « dont le caractère naturel est menacé et rendu vulnérable, actuellement ou potentiellement, soit en raison de la pression urbaine ou du développement des activités économiques ou de loisirs, soit en raison d’un intérêt particulier eu égard à la qualité du site ou aux caractéristiques des espèces végétales ou animales qui s’y trouvent » (loi 76.1285 du 31 décembre 1976).

 

Sources :

Département de l’Isère

Isère Cheval Vert

www.saint-joseph-de-riviere.fr/

 

Contact :

Isère Cheval Vert

www.isere-cheval-vert.com

marienoelle@isere-cheval-vert.com

 

Département de l’Isère

biodiversite.isere.fr

 

PHOTOS ET TEXTE : Aurore LEGAY

A la découverte des Espaces Naturels Sensibles – Sabots Magazine #103

Comments are closed.