TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

Arrosage en traction animale

10ème saison à Sciez : ça s’arrose ! (Sciez-sur-Léman, Haute-Savoie 74)

En Haute-Savoie, parmi les villes et les villages bordants les rives du Lac Léman, une commune se démarque des autres par une initiative dans l’air du temps… Ce n’est pourtant pas une innovation puisque depuis dix saisons déjà, Pollux, Radieuse, Unisco et Françoise s’occupent d’arroser et d’entretenir une partie des massifs de fleurs de la ville de Sciez-sur-Léman. Ils gèrent aussi la collecte des corbeilles selon un circuit bien établi tout au long de l’année.

Touristique, animée, avec une vie économique conséquente, la ville de Sciez-sur-Léman compte 14 hameaux, et plusieurs labels (Famille Plus, Stations Vertes, Pavillon Bleu des Ports de Plaisance…). Bénéficiant d’un micro-climat grâce à sa situation géographique, la vie à Sciez est douce et agréable en toutes saisons. La proximité du Lac et des montagnes permettent aux touristes de profiter des sports d’eau en été et d’accéder rapidement aux stations de ski en hiver, c’est un vrai carrefour des loisirs.

La commune fait partie de l’agglomération urbaine franco-suisse du Grand-Genève (Genève est à 30 minutes). Carrefour touristique d’un côté, et passage incontournable pour de nombreux frontaliers, la circulation peut être dense par moments. Cette situation incite la ville à mettre en avant sa motivation et son intérêt pour l’écologie, notamment en s’assurant les services d’une prestataire en traction animale, une façon de compenser et de vivre « vert ».

Et quand les choses sont écrites… tout se met en place dans ce sens ! A l’origine, des membres du conseil municipal s’intéressaient à l’arrosage hippomobile et envisageaient d’acheter un cheval pour concrétiser le projet. La ville de Trouville, précurseur en la matière, faisait parler d’elle hors de ses frontières régionales, et les associations locales en rendaient l’utilisation concrète par des actions ponctuelles d’initiation ou des démonstrations. Ignorants tout de la gestion d’un cheval ou de la mise en place d’une activité hippomobile, c’est lors d’une fête organisée par l’Association Africa’Sciez, que les porteurs du projet rencontrent Françoise Dulac. Elle venait de finir sa formation en traction animale, et était alors en démonstration avec l’Association Traits en Savoie (dont elle fait toujours partie). Le projet est devenu réalité quelques semaines plus tard avec la mise en place d’un contrat : 3 matins par semaine (la première année) pour l’arrosage et l’entretien des massifs fleuris. Les objectifs étaient de remplacer le personnel pendant les rotations des vacances d’été et surtout de créer une animation supplémentaire dans la ville.

Vecteur social fort, non polluant, non bruyant, les clients peuvent déguster leurs cafés en terrasse au calme tout en observant Pollux, le cheval de trait ardennais, qui s’endort presque pendant que Françoise s’occupe des massifs du centre-ville.

D’ailleurs… « Pollux » à Sciez… c’est le nom générique pour « cheval de trait ardennais ». Françoise travaille avec 3 chevaux de la même race, mais le plus connu, c’est le premier, Pollux, celui qui a même sa statue géante ! L’emblème des Journées de la Traction Animale trône désormais à l’entrée des écuries de Françoise, et s’installe au milieu du rond-point principal de la commune lors des différentes éditions de la manifestation.

Le cheval à Sciez, ou plutôt, la mise en place de la traction animale, c’est tout un symbole pour les habitants. Tous connaissent les prénoms des chevaux, ils viennent les voir, les caresser, que ce soit aux écuries ou pendant le travail. Nombre de sourires les accompagnent aussi lorsqu’ils évoluent dans les rues ou patientent dans les ralentissements de la circulation. Certes, certains hameaux ou quartiers ne les voient jamais, ceux qui sont trop éloignés ou trop denses en circulation. Le principe étant d’être rationnels, rentables, logiques… de voir ce qui est faisable et donc de ne pas faire n’importe quoi, dans le respect de l’humain et de l’animal.

La prestataire gère ainsi la collecte des corbeilles toute l’année sur les secteurs centre-ville et zone touristique (il y a plusieurs lieux à visiter : Aigles du Léman, Musée de la Préhistoire, Musée des Sapeurs-Pompiers, Port de plaisance, …). L’été, Françoise travaille avec une salariée saisonnière (de mai à octobre) adaptant le parcours et le rythme de façon à assurer l’arrosage et l’entretien des massifs tous les matins. Les après-midi sont consacrés à la collecte des corbeilles (3 jours par semaine), à des balades en attelages pour des groupes, ou à une approche sensorielle du cheval auprès de personnes souffrant de handicaps (physiques et/ou mentaux). Pour évoluer au quotidien, Françoise a fait fabriquer une voiture utilitaire avec une benne relevable, et multifonction. La benne lui permet d’installer une citerne amovible pour l’arrosage le matin, et de disposer de l’espace comme d’une remorque pour la collecte de corbeilles ou pour y transporter de l’herbe par exemple.

A coût identiques entre l’utilisation du camion et celle du cheval, c’est surtout un bon support de communication et de lien social !

Tout au long de l’année, Françoise assure aussi des missions ponctuelles en vigne, débardage ou en débourrage et préparation de chevaux. Durant les balades en attelage ou lors de différents échanges avec le public, Françoise a à cœur de parler du cheval de trait, des différentes races et de faire découvrir les métiers liés au monde du cheval, mais pas uniquement. Elle projette d’ailleurs de développer une ferme pédagogique pour faire découvrir les animaux, les montrer, permettre aux gens de prendre le temps d’apprendre et de connaître les races et les espèces, les spécificités ou comment s’en occuper. Sur place, il serait possible de présenter du matériel ancien et moderne de traction animale, sous forme de petit musée, des activités complémentaires à la vie locale de la commune.

L’initiative de cette présence du cheval et d’une prestataire dans une ville touristique de Haute-Savoie permet à Sciez-sur-Léman de se différencier et se démarquer des autres communes, apportant une touche écologique visuelle et surtout un vecteur social indéniable !

 

Matériel :

Véhicule Hippomobile Bernard Michon

Harnais sur mesure Vincent Sappé

Colliers Américains

Petit matériel / accessoires (fouet, sacs à crottins, …) Sellerie Baude

 

Contact :

Françoise Dulac / Les Attelages Dulac

74140 Sciez-sur-Léman

06 73 85 14 68

www.les-attelages-dulac.com

 

Ville de Sciez-sur-Léman

74140 Sciez-sur-Léman

04 50 72 60 09

www.ville-sciez.fr

 

Réseau Professionnel Auvergne-Rhône-Alpes de Traction Animale (RPARAT)

https://www.reseau-tractionanimale.org

 

Syndicat national des professionnels de la traction animale (SNPTA)

snpta@gmail.com

 

Association Traits en Savoie

traitsensavoie@gmail.com

 

PHOTOS ET TEXTE : Aurore LEGAY

Arrosage en traction animale à Sciez-sur-Léman / Attelages Dulac – Sabots Magazine #98

Comments are closed.