TOUS DROITS RÉSERVÉS COPYRIGHT ©2021 AURORE LEGAY PHOTOGRAPHE
logo

100 ans du syndicat du cheval Comtois

Les 100 ans de l’Association du Cheval Comtois

Cette année les Comtois ont mis les petits plats dans les grands pour fêter ça…

Mais fêter quoi ?

Remontons un peu l’histoire… et arrêtons-nous en 1919.

Si le cheval Comtois est reconnu (et connu) comme présent en France depuis des siècles (époque romaine), c’est le 16 juin 1919 que le Syndicat du Cheval Comtois a été créé. Il y a tout juste 100 ans !

Les objectifs lors de la création étaient alors de normaliser et règlementer le secteur de la production, et d’améliorer la race comtoise en arrêtant un type de cheval se rapprochant de l’ancien comtois indigène par sélection et infusion de sang ardennais. Ce nouveau Syndicat et ses missions permettent, en septembre de la même année, la création du Stud-Book TC ainsi que de définir les standards de la race du Trait Comtois.

Créé en 1919, le Syndicat du Cheval Comtois comptait alors 400 adhérents, il a été remplacé par l’Association Nationale du Cheval de Trait Comtois en 2003 dans le but de structurer la filière et de maintenir les valeurs des fondateurs. Aujourd’hui, l’ANCTC compte environ 1’000 adhérents. Elle a pour mission de contribuer à l’amélioration de la race comtoise :

– en veillant à la bonne tenue du Stud-Book Comtois (livre généalogique)

– en organisant les concours et expositions;

– en assurant un service de renseignements et de ventes;

– en formant des jeunes juges à l’appréciation de la race et du type.

Et ils l’ont fêté ce centenaire ! Pas moins de 6 évènements ont eu lieu au cours de cette année pour célébrer ce bel anniversaire !

Ces festivités se sont achevées à l’occasion de Vache de Salon à Besançon du 14 au 17 novembre derniers. Oui, on célèbre le Comtois au beau milieu des Montbéliardes ! Quoi de plus naturel dans des univers où l’on prône les races locales, les produits de nos régions et où l’on est fiers de ses filières !

C’est à cette occasion, et exceptionnellement, que les juments et les étalons qui iront concourir au Salon International de l’Agriculture de Paris en 2020 ont été sélectionnés. Pas moins de 12 étalons et 18 pouliches de 2 ans ont été scrutés et étudiés par un jury spécialement choisi pour sélectionner les meilleurs produits destinés à se rendre au Concours Général Agricole du Salon International de l’Agriculture de Paris.

Les titres sont remportés par l’étalon Hip-Hop de Guillaume Mauvais et par la pouliche Harpie d’Étalans de Charles Boillin.

Les concours étaient entrecoupés de spectacles menés par Les Comtois en Folie. Ils étaient accompagnés par la Cavalerie du Bel Horizon. Dressage, liberté, haute école, clown, amazone, les Comtois ont explosé l’applaudimètre avec un public massé dans les gradins et aux bords de la carrière. Ce fut une clôture du centenaire bien fêtée et dont on se souviendra longtemps !

 

Le Trait Comtois – standard de la race

Le trait Comtois est un cheval de trait de gabarit moyen, bien proportionné, musclé, rustique et d’entretien facile.

– Toisant 1.50 m minimum, son poids varie de 600 à 800 kg environ.

– La tête est carrée avec l’œil vif, des oreilles petites et bien plantées, très mobiles.

– L’épaule est oblique et longue.

– L’encolure est suffisamment longue et bien musclée, le garrot bien sorti et assez long.

– Le poitrail est large, la poitrine profonde.

– La côte arrondie sans excès.

– Le rein court est bien attaché.

– Le dos est plutôt court et non ensellé.

– La croupe large, double, non avalée avec une cuisse bien descendue.

– Les articulations doivent être fortes, avec de bons aplombs, les tendons bien détachés et secs.

– Son tissu est dense avec des membres secs et bien trempés et des os plats.

– Ses pieds sont moyens et bien conformés.

– Sa robe peut être bai ou de préférence alezan foncé ou cuivré, crins lavés avec un petit en-tête en évitant les larges listes. Toute autre robe exclut l’animal du standard.
Une robe alezan aux crins roux ou aubèrisée ou présentant des neigeures, exclut l’animal du standard. Une liste supérieure à la moitié de la largeur du chanfrein exclut l’animal du standard.

– Les balzanes sont rares, par contre un frison clair couvrant les tendons est apprécié. La présence d’au moins une balzane dont la hauteur est supérieure à la mi-canon exclut l’animal du standard.

– Ses allures sont souples, actives et aériennes.

(source StudBook du Cheval Comtois 2019)

 

Le Centenaire en festivités :

– Salon du Cheval de Besançon du 20 au 25 février 2019

– Salon International de l’Agriculture de Paris du 23 février au 03 mars 2019

– Défilé du Centenaire à Besançon le 16 juin 2019

– Etape du Tour de France avec une fresque géante à Etalans (25) le 12 juillet 2019

– Concours National Comtois à Maîche les 13 et 14 septembre 2019

– Sélection Juments et Etalons pour le Salon de l’Agriculture 2020 lors de Vache de Salon à Besançon du 15 au 17 novembre 2019

 

Contact :

ANCTC – Association Nationale du Cheval de Trait Comtois

52, rue de Dôle 25000 BESANCON

www.chevalcomtois.com

anctc@chevalcomtois.com

 

Les Comtois en Folie

www.comtoisenfolie.com

comtoisenfolie@gmail.com

 

Sources ANCTC, Stub-Book français du Cheval de Trait Comtois 2019

 

PHOTOS ET TEXTE : Aurore LEGAY

100 ans du syndicat du cheval Comtois – Sabots Magazine #94

Comments are closed.